Domaines
RH
Juridique
Compta
Administratif/Moyens Généraux
Communication
Bureautique
Conseils aux débutants
Word
Excel
PowerPoint
Outlook
Access
Publisher
Windows/système
PhotoImpact
Conception web : les bases
Applications pas à pas
Tests logiciels
Macros VBA
Leçons
Macros Word
Macros Excel
Astuces
Orthographe
Rédaction
Organisation
Produits/services malins
Outils
Ouvrages
Modèles
Macros
Liens
Anglais
Grammaire avec AnglaisFacile
Leçon gratuite avec AnglaisFacile
Carrière
Gestion de carrière
Fiches métier
Témoignages / vécu
 
Evénements métier
Echos de presse, comptes-rendus

Echanger

Forums

© Nadège Guilbert
Le contenu de ce site
est régulièrement déposé auprès de la SGDL
Reproduction interdite
sans le consentement
écrit de l'auteur


Imprimer la page

Carrière/Métier > Index

29-Sep-2007

 

Assistant(e)s, un quotidien stressant ?
Les résultats de la dernière étude d’OfficeTeam

 

Alors que le contexte économique s’est considérablement amélioré au cours des 2 dernières années et que les entreprises sont aujourd’hui en pleine expansion, qu’en est-il des assistant(e)s ? Sont-elles soumises à plus de pression ? Comment a évolué leur charge de travail ? OfficeTeam, division du groupe Robert Half International spécialisée dans le recrutement temporaire et permanent d’assistant(e)s et de secrétaires, a réalisé une enquête auprès de 1445 assistantes dans plusieurs pays et vous invite à découvrir les résultats obtenus.

Une charge de travail accrue

Manifestement, il semble que le regain d’activité enregistré par les entreprises ne soit pas sans conséquence pour les assistantes. Elles sont en effet 49% dans l’hexagone à expliquer que leur nombre d’heures travaillées a augmenté au cours des deux dernières années, à l’instar de leurs homologues britanniques (49%), belges (47%) et tchèques (46%). Cependant, la palme revient à l’Allemagne où 66% des assistantes interrogées travaillent plus aujourd’hui qu’il y a 2 ans.

Comment expliquent-elles cette évolution ? Plusieurs facteurs en sont à l’origine : tout d’abord, 54% des assistantes en République Tchèque, 51% au Royaume-Uni, 45% en France et 37% en Belgique constatent que leur rôle a évolué. Elles sont également 35% en Allemagne, 32% en Belgique et en France et 31% au Royaume-Uni à mentionner la croissance et le développement de leur entreprise. Enfin, le manque de ressources en interne participe également à cet allongement du nombre d’heures travaillées (48% au Royaume-Uni, 38% en Allemagne, 31% en France, 30% en République Tchèque).

Stress, des origines multiples

Or, comment les assistantes parviennent-elles à faire face à toutes ces évolutions ? Seules 11% d’entre elles en France, 18% en Belgique ou encore 22% au Royaume-Uni ne ressentent pas de stress sur leur lieu de travail. Pour bon nombre de leurs consoeurs, divers éléments contribuent à créer une tension comme par exemple :

  • L es missions de dernière minute qui leurs sont confiées selon 24% des réponses obtenues en France, 25% en Allemagne, 21% en République Tchèque et 19% en Belgique ;.
  • Les récriminations diverses émanant de l’entreprises ou du service et qui convergent vers elles (19% en France, 15% en Allemagne et 10% en Belgique) ;
  • L’idée reçue selon laquelle elles sontsupposées se libérer dès que l’on a besoin d’elles expliquent 17% des assistantes en France, 16% au Royaume-Uni, 20% en Belgique et en République Tchèque et 21% en Allemagne.

En outre, elles subissent également le stress de leur supérieur/directeur. Ainsi, lorsque ce dernier est sous pression, il semble que :

  1. Leur charge de travail augmente (41% des réponses en Allemagne, 37% en Belgique et au Royaume-Uni, 34% en France),
  2. Certaines responsabilités/tâches, qui incombent normalement à leur manager/directeur, leur sont alors déléguées (44% en Allemagne, 31% en Belgique, 27% au Royaume-Uni),
  3. Elles doivent faire des heures supplémentaires (selon 44% des assistantes allemandes, 38% en République Tchèque, 26% en France).

Des dispositions pour les aider au quotidien

Selon les pays, les entreprises appliquent différentes politiques pour protéger, ou du moins aider, leurs salariés à lutter contre le stress. Ainsi, les assistantes se voient proposer :

  • Des horaires flexibles (44% en République Tchèque, 42% en Allemagne),
  • L’opportunité de prendre un congé (non comptabilisé sur les vacances ni en absence maladie) selon 30% des réponses en Allemagne, 19% en République Tchèque et 13% au Royaume-Uni,
  • La possibilité de travailler de chez elles (21% en Allemagne, 15% en République Tchèque).

Au Royaume-Uni, les entreprises se montrent également très engagées et vont même jusqu’à proposer un accompagnement-conseil (24%), l’accès à une assistance médicale (14%) ou encore des séances de sport. En France, seules 23% des assistantes interrogées profitent d’horaires flexibles et 6% de congés spéciaux non comptabilisés….

Rappel des principaux chiffres pour la France et ses assistantes :

  • 45% des assistantes françaises affirment que leur métier a évolué et 34% que leur charge de travail est plus importante,
  • leurs 3 principales sources de stress au travail : les missions de dernière minute (25%), les diverses réclamations (19%), l’idée reçue selon laquelle elles doivent pouvoir se libérer dès que l'on a besoin d'elles (17%),
  • 26% doivent faire des heures supplémentaires pour pallier à la charge de travail croissante.

Le regard de Noëmie Loubaton, Regional Manager, OfficeTeam Intérim, sur le métier d’assistante en 2007

« L’assistante occupe aujourd’hui un rôle clé et multiple : bras droit du directeur et/ou de l’équipe pour qui elle a un rôle de facilitateur et d’organisateur, elle est amenée à travailler sur des dossiers aussi divers que complexes et stratégiques pour la bonne marche de l’entreprise ; pilier du département ou de l’entreprise, elle est « la » personne vers laquelle se tournent les interlocuteurs internes et externes de tous niveaux ».

Et de souligner également : « Sa charge de travail est un fidèle reflet du volume d’activité du service ou de l’entreprise ; lors de phase de développement comme celle que connaissent beaucoup d’entreprises aujourd’hui, il n’est en rien surprenant de constater chez les collaborateurs – et l’assistant(e) n’y échappe pas, bien au contraire – une augmentation de la charge de travail et du stress. Leurs fonctions évoluent ainsi souvent au rythme des changements de l’entreprise. Mais ce sont également des contextes qui permettent aux assistantes d’élargir leur champ d’action et d’intervenir sur de nouvelles responsabilités».

Méthodologie  :

OfficeTeam a menée cette étude au printemps 2007 auprès de 1445 personnes des pays suivants : Allemagne, Belgique, France, République Tchèque et Royaume-Uni. L’étude complète est disponible sur simple demande.

* * *

OfficeTeam Intérim est une division de RHI Intérim, filiale du groupe américain Robert Half International Inc., leader mondial du recrutement spécialisé depuis 1948 et coté à la bourse de New York.
OfficeTeam Intérim est spécialisée dans l’intérim des fonctions d’assistanat et de secrétariat.

OfficeTeam est le spécialiste des fonctions temporaires et permanentes pour tous les métiers de l’assistanat et du secrétariat. Implanté à Paris, La Défense, Versailles, Lyon et Saint-Denis, OfficeTeam compte plus de 300 bureaux dans le monde.

Pour de plus amples informations : www.officeteam.fr

 

OFFICETEAM INTERIM
Paris
17, rue de la banque Immeuble Les Saisons
75002 Paris
Tél : 01.55.04.29.90 - Fax : 01.55.04.29.92
E-mail : paris@officeteam.fr

La Défense
4, place les Saisons
92036 La Défense Cedex 1
Tél : 01.55.91.91.20 - Fax : 01.55.91.91.21
E-mail : ladefense@officeteam.fr

Versailles
27 bis, rue Sainte Adélaïde
78000 Versailles
Tél : 01.30.97.69.10 - Fax : 01.30.97.69.11
E-mail : versailles@officeteam.fr

 

Site Internet : www.officeteam.fr

Haut