Domaines
RH
Juridique
Compta
Administratif/Moyens Généraux
Communication
Bureautique
Conseils aux débutants
Word
Excel
PowerPoint
Outlook
Access
Publisher

PagePlus (PAO)

Windows/système
PhotoImpact
Conception web : les bases
Applications pas à pas
Tests logiciels
Macros VBA
Leçons
Macros Word
Astuces
Orthographe
Rédaction
Organisation
Produits/services malins
Outils
Ouvrages
Modèles
Macros
Liens
Anglais
Grammaire avec AnglaisFacile
Leçon gratuite avec AnglaisFacile
Carrière
Gestion de carrière
Fiches métier
Témoignages / vécu
Offres d'emploi

Evénements métier
Echos de presse, comptes-rendus

Echanger

Forums
Chater en direct

© Nadège Guilbert
Le contenu de ce site
est régulièrement déposé auprès de la SGDL
Reproduction interdite
sans le consentement
écrit de l'auteur


Imprimer la page

Vécu > La VAE

02-Aoû-2003

 

1/08 - Marie-Thérèse

Marie-Thérèse a souhaité réagir suite au témoignage de Kathia. Marie-Thérèse prépare une vae Assistante de Direction, et son parcours, comme vous pourrez le découvrir, n'est pas dénué d'embûches...

Après lecture de l'expérience de Katia (news d'avril) concernant la VAE, je ne peux qu'être d'accord quant à l'aspect rébarbatif du système.

Voici qques lignes relatant mon (début) d'expérience et mes démêlés administratifs (j'ai raconté cette expérience en réponse à une contribution sur le site super-secrétaire) :

Je me suis lancée dans l'aventure en avril 2000 et n'ai pas encore déposé mon dossier ! Vous pourrez constater que vous n'êtes peut-être pas seuls à vous demander si vous parviendrez un jour à rédiger correctement ce fameux dossier alors qu'il est sensé représenter notre quotidien ... mais quel quotidien !

Voilà donc qu'un jour de printemps de l'an 2000, je me décide enfin, après maintes lectures sur le sujet, à m'inscrire auprès du rectorat pour une première réunion. Réunion purement administrative et ne m'éclairant pas du tout sur ma capacité à me positionner vis-à-vis du référentiel, mon handicap majeur étant que je n'ai pas un "vrai" poste d'assistante mais un poste de secrétaire auprès d'un directeur assurances et de son équipe (30/40 % de mon temps) et un poste (à l'époque) "d'apprenti gestionnaire" de polices d'assurances (70/80% - ... et oui cela fait plus de 100% donc jongleries assurées !).

Le temps passe et nous voici en mai 2002. Je suis plus à l'aise dans mon poste mais toujours pas de poste d'assistanat comme le référentiel le décrit. Je suis agent de maîtrise en statut et en emploi et cela fait plus de 23 ans ! (j'ai 48ans).

Le rectorat débordé demande à être contacté par courrier en septembre 2002 pour un dossier à présenter au printemps 2003 mais réorganisation de VAP en VAE oblige, une nouvelle réunion est nécessaire et je serai convoquée le 6 décembre 2002, date à laquelle on me remet les dossiers à remplir - pour remise de ces mêmes dossiers le 15/12 !

Je décide donc de monter mon dossier pour le jury d'automne 2003. Je m'inscris pour l'atelier de méthodologie où je suis convoquée en février. Atelier intéressant mais regroupant malheureusement une vingtaine de personnes ne préparant pas du tout les mêmes diplômes. Nous n'avons donc obtenu que des infos très généralistes. Il y est fait entre autres allusion à un rendez-vous avec la conseillère-psychologue pour un entretien de "ciblage de diplôme" pour les personnes n'ayant pas encore déterminé celui qu'elle pouvait présenter. Je ne me suis pas estimée concernée car étant détentrice d'un bac G1, n'ayant pas d'expérience pour un BTS PME/PMI, une expérience trop ancienne (c'est ce qui m'a été répondu étant donné qu'elle datait des années 87/91) pour un BTS AT, et ne pouvant cibler un examen d'un niveau supérieur au BTS (puisque dans ce cas là il s'agit d'une VAE auprès des Universités et non plus de l'Education Nationale), il ne me restait qu'un seul diplôme à présenter : celui AD. Je ne me suis donc pas inscrite à ce rv de ciblage !

Mal m'en a pris ! J'envoie donc ma demande de RV pédagogique et à ma grande surprise, on me répond (par écrit trois semaines plus tard) que l'on ne prendra ma demande en compte que lorsque j'aurai obtenu de la conseillère-psychologue un document daté et signé signifiant qu'elle m'avait conseillée et que nous avions décidé ensemble du choix du diplôme ! Kafkaïen !

Le temps d'obtenir un rv (avril), de retourner mon doc et l'on me répond (juin) qu'il n'y a plus de place pour le rv pédagogique avant l'été donc rv à redemander (!) pour la rentrée et nous passons ainsi au jury de printemps 2004 !

De plus, je ne peux pas obtenir de mon employeur un certificat de travail différent des mentions figurant sur ma fiche de paye (AM en statut et emploi) ce qui fait que la mention "AD" ne figure nulle part. J'ai également ce problème à résoudre car si une fiche de fonction peut éventuellement m'être fournie, elle démontrera que j'ai principalement des activités de gestionnaire.

En parrallèle, depuis novembre dernier ma charge de travail afortement augmentée et nous venons de déménager ! Tout devrait me laisser plus de temps que prévu pour rédiger mon dossier et bien non, j'ai effectivement décortiqué mon poste tel qu'il est devenu depuis ces quatre dernières années, mais je rencontre des difficultés pour le faire "coller" au plus proche du référentiel. Je ne laisse pas tomber mais c'est vrai que le découragement n'est pas loin.

Je constate qu'une fois de plus l'éducation nationale n'encourage pas à la simplicité !

Haut